Que tu sois la moman qui a porté petit poupon 9 longs mois et qui a conservé le « mou de ventre » comme un trophée ou que tu sois le popa qui a accompagné la moman durant ses cravings en mangeant des nachos à 3 heures de matin, ce que tu souhaites maintenant c’est ressembler à Victoria ou David Beckham. (You wish!) Ou, tout simplement, conserver une shape dont tu n’as pas honte. Mais parce que t’as pas trop envie de te soumettre à une diète hypotoxique qui consiste à ne manger que ce qui est tombé tout seule de l’arbre en le faisant bouillir dans des larmes de licorne et que tu n’as définitivement pas le temps d’aller exhiber tes bourrelets, aussi microscopiques soient-ils, au gym avec les body builders, que te reste-t-il?

Tu me connais! Tu sais que je ne crois pas aux problèmes, il n’y a que des solutions! Et, ça tombe bien, j’ai LA solution à ton problème existentiel du moment; Ta vie quotidienne avec enfant. L’air de rien, tu t’es monté un fichu beau programme d’entrainement en enfantant. Tu m’cré pas? Va mettre tes joggings pis check ça, parent fit en devenir:

  • Installe-toi sur le dessus de ton électroménager préféré (laveuse, sécheuse) et commence à plier du linge. Échappe les plus menus articles derrière le dit électroménager. Étire toi de tout ton long pour aller les chercher dans la poussière et es toiles d’araignée. Voilà! Étirement des bras, jambes et dos: Check!
  • Ramasse les traineries une à la fois, en faisant des squats. Ok, ça va te prendre une éternité pour saisir tous les blocs, crayons, figurines, voitures, restant de biscuit, stickers et autre cochonnerie, mais tu auras des fesses et des cuisses de fer!

  • En ce qui concerne le cardio, rien de plus facile. Ta course effrénée du matin. Ta course effrénée du 4 à 7, Ta course effrénée pour habiller les petits l’hiver (t’sais que ça approche, vois-le comme un bonus à ton programme!)
  • Muscu: Toutes ces fois où tu soulèves ton enfant en poche de patate pour, soi-disant, le faire rire mais au fond, tu veux juste te rendre plus vite à destination. Tous les jeux qui comportent un moyen de transport dans le titre; l’avion, la fusée, l’hélicoptère, le cheval. Sans oublier les crises qui se transforment en combat de boxe où ta progéniture se débat comme si le fait de devoir embarquer dans le bain équivalait à se rendre à l’abattoir. Overall body work
  • Le bain n’est pas à sous-estimer. Un véritable cours d’aérobic comme le chante Charlebois. L’enfant se fait aller dans la baignoire comme un vrai petit Nemo, se souciant peu de tous tes efforts pour le savonner sans lui enfoncer malencontreusement la barre de savon dans l’oeil ou un doigt dans le nez. Tenter de rattraper ton kid qui cours nu dans la maison pour se « sécher à l’air. » Finalement, essuyer, à quatre pattes, le plancher, les murs, la toilette après le carnage. Avoue que tu ne l’avais pas vu sous cet angle…

Normalement, on inclut une période de repos (communément connu sous l’appellation cool down) à la fin d’une période d’entrainement. Mais toi, t’es un parent et le repos, ça fait longtemps que t’as mis une croix la dessus! Donc, après le bain quand t’as enfin réussis à endormir les petits à coups de Au clair de la lune et de caresses dans les cheveux, va plier du linge! T’auras jamais été aussi en forme de toute ta vie!

The happiest of wives