En résumé, ma fille apprend la vie en nous regardant aller. Nous sommes loin (comme très loin) d’être parfaits, mais on travaille fort. On se tourne la langue 75 fois dans la bouche avant de lâcher une phrase du type: « Calme-toi. On dirait que t’as du sable dans le vagin. » On la laisse explorer ce qui l’intéresse, que ça soit catégorisé pour filles ou non. On fait notre possible… Et quand je pense à l’avenir de notre Pouliche, je la vois déjà défoncer des portes pour obtenir ce qu’elle veut, probablement en talons hauts (c’est qu’elle est coquette.) Toi, comment tu vois ta mini-guerrière dans le futur?

The happiest of wives