Happy wife, happy life

Faut bien se déculpabiliser!

Yoga, relaxation et garderie obligatoire

Filed under: avril 2016 — happy wife at 3:23 on vendredi, avril 29, 2016

De nos jours, on mène une vie de fou. On court comme des coqs et des poulettes pas de tête après nos queues pour arriver à nowel en même temps que tout le monde. On fait du yoga, de la méditation, de la visualisation. On booke nos week-ends à pleine capacité pour être certains de profiter de chaque minute avec notre famille parce qu’avec le lundi revient le vite-vite-vite et le dépêche-toi. On essaye des nouveaux trucs pour ralentir le rythme. On tente de trouver un équilibre qui convient à notre style de vie. Le plus souvent c’est un échec parce qu’on n’y met pas assez d’efforts ou qu’on ne persiste pas. What else is new? Je vais vous le dire, ce qui est nouveau!

La toute nouvelle nouveauté est les 52 jours d’absence maximales par année en service de garde subventionné. 52 jours. C’est tout. Tu dépasses la limite, ton service de garde perd un pourcentage de ses subventions. Penses-y à deux fois avant d’aller à la Ronde un mardi. Mamie voudrait bien prendre 2-3 jours collée avec son petit-fils. NON! Il a plus le droit. Il a atteint son maximum de congés de maladie. Je sais pas pour vous, moi je trouve ça plate. 

J’ai eu la chance, le privilège, le bonheur de ne pas être coincée avec une telle limite alors que Pouliche fréquentait la garderie. J’étais à l’université les premières années, ensuite je travaillais à temps partiel. Croyez-moi, elle a probablement été plus absente que présente à la gardo. Mais que se passera-t-il avec bébé 2, 3, 4 et 5? Nous devrons couper dans les vacances, autrement nous sommes responsables du déficit de notre service de garde? Nous devrons refuser les offres généreuses de nos proches de s’occuper des enfants en plein milieu de semaine « parce qu’il FAUT aller à la garderie? » Quossé ça!?! La loi donne un maximum de 10h de garde par jour, j’imagine que c’est pour éviter les abus. Dans la même ordre d’idée, il y a eu abus des congés familiaux? C’est ta raison pour mettre en place une politique qui les limite, Philippe? Il me semble que « trop de temps en famille », ça ne sonne pas comme un motif de signalement à la DPJ…

Déjà que les garderies font des miracles avec des budgets tellement bas que le seuil de la pauvreté se sent fier, tu veux pas être LA famille qui prend congé juste pour le fun. Tu vas te faire tirer des roches par la direction, buddy! Nous serons tiraillés entre le sentiment de culpabilité de ne pas passer du temps précieux en famille lorsque ça nous est possible et le sentiment de culpabilité de faire perdre des précieuses ressources au service de garde qui nous permet de travailler et de savoir nos enfants aimés, en sécurité et joyeux… 

506c7c58753aaac8b6888101a5e3ace1.jpg (736×736)

Parce que je les trouve importantes, les journées en congé relax. Parce que j’essaie de tendre vers un style de vie plus lent et calme. Parce que j’ai vraiment pas envie d’avoir à compter les jours où mes enfants s’absentent de la garderie. Parce qu’il faut savoir trouver l’équilibre dans ce monde de fou. Parce qu’un service de garde éducatif de qualité, ça prend de l’argent et des gens de coeur pour venir à bout de l’offrir. Parce que ce genre de politique coupe dans l’éducation de nos enfants et que ça me pue au nez. 

Je ne pourrai plus faire la garderie buissonnière. Vous non plus. POCHE!

The (not so) happiest of wives

 






Pas de commentaire »

No comments yet.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Leave a comment

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

 
  Je veux découvrir des blogues!
×

Les meilleurs blogueurs québécois!

Abonnez-vous et faites rayonner les meilleurs blogueurs indépendants du Québec!


Non merci, ça me tente pas!